Incroyable: la Maison Blanche admet l’inefficacité de sa campagne militaire contre ISIS

C’est le Porte-Parole de la Maison blanche qui l’a déclaré aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Washington: « l’impact des frappes aériennes sur Kobané est limité car nous ne disposons pas de forces terrestres capables de prendre le relais sur le terrain ». Rappelons que le Pentagone milite pour un envoi de troupes au sol, ce que le Président Obama refuse catégoriquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *