Incroyable déclaration du roi d’Espagne : « Juifs, vous nous manquez ! » Par Bely

« Juifs, vous nous manquez ! », ainsi s’exprimait lundi soir, le royal descendant d’Isabelle la catholique, 523 ans après qu’elle eut fait expulser ou assassiner tous les Juifs qui refusaient de se convertir au christianisme en 1492. Depuis cette date, 523 années se sont écoulées.

Un fameux bail ! Un laps de temps inique pour les Juifs en recherche d’un lieu où leur vie ne serait pas sans cesse remise en question. Juste le temps de se réinstaller, renouer des liens amicaux avec ses voisins avant que  de redécouvrir l’erreur lors d’un redoutable pic de l’histoire qui a pour nom la Shoah et sa cohorte d’assassinats. Un saut de puce de 68 ans, et l’antisémitisme sous couvert d’antisionisme renait plus virulent que jamais d’une Europe toute entière à la merci d’un islamisme qui la contraint et la broie.

Et c’est ainsi que quelque 523 années plus tard on peut s’interroger légitimement sur les motivations véritables de la démarche espagnole filmée devant quantité d’invités et diffusée largement. Une cérémonie organisée pour rappeler le chemin parcouru depuis 523 ans… Favoriser le retour des Juifs comme voté démocratiquement en juin de cette année.

Le retour des Juifs…

C’est au printemps dernier que le Congrès en sa chambre basse avait adopté à l’unanimité une loi permettant aux descendants des Juifs expulsés d’Espagne, d’obtenir à nouveau la nationalité espagnole et avoir droit à des indemnisations, pour réparer, cinq cents ans plus tard, « une tragique erreur historique » !

A condition de pouvoir prouver la présence de leurs ancêtres en Espagne à cette époque et détailler leur filiation !!! Résolu à ne voir que le bon côté des choses, en Israël, le ministère des Affaires étrangères s’en était félicité !

Le souverain espagnol a de son côté, exprimé toute « la gratitude » de son pays envers les Juifs pour leur contribution à la richesse du pays durant des siècles. « Chers séfarades, merci pour votre fidélité », a lancé le roi. Merci à vous d’avoir conservé comme un précieux trésor votre langue et vos coutumes qui sont aussi les nôtres. Merci à vous d’avoir fait en sorte que l’amour l’emporte sur la rancœur et d’avoir transmis à vos enfants l’amour de cette patrie espagnole. Merci à vous les 4 302 premiers naturalisés, (et vous, plus de 583 en attente, qui en avez fait la demande).

Devoir de mémoire ou pas, on peut se demander le pourquoi de cette date commémorative pas très classique, même si remords ou regrets obligent, le roi d’Espagne actuel, ressentit tout à coup le besoin de célébrer ce qui aurait dû être liquidé, pour être logique 23 ans plus tôt…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

14 pensées sur “Incroyable déclaration du roi d’Espagne : « Juifs, vous nous manquez ! » Par Bely

  • Avatar
    2 décembre 2015 à 8 h 15 min
    Permalink

    En attendant la prochaîne expulsion ou conversion…

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 8 h 21 min
    Permalink

    Ben oui, on va manquer au monde entier bientôt, vous allez connaître la réponse d’Hachem sur le mal que vous nous avez faits pendants des millénaires.

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 8 h 33 min
    Permalink

    Nous avons un pays merveilleux. Israel … Notre maison

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 9 h 06 min
    Permalink

    D.d abraham merci et voila un pays qui s est repenti……

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 9 h 09 min
    Permalink

    Non, Merci pour votre invitation. Un petit chez moi vaut mieux que tous les grands chez les autres…!

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 10 h 27 min
    Permalink

    Trop tard mon vieux !!! On a un pays maintenant et vous n’aurez plus le plaisir de persécuter les juifs comme vos ancêtres l’on fait !!!
    On sait se défendre et personne ne nous fera ce que vous avez osé faire à des être humains sous Isabelle La Catholique…
    Avec tous les arabes que je vois quand je vais en Espagne, je vous plains comme je plains tous les pays du monde qui se laissent fagociter par ces barbares … Vous allez en baver !!!…

    Répondre
  • Avatar
    2 décembre 2015 à 10 h 57 min
    Permalink

    Chat échaudé craint l’eau froide

    Répondre
  • Avatar
    3 décembre 2015 à 11 h 20 min
    Permalink

    j’ai écrit à l’ambassadeur d’Espagne , »puisque mon patronyme figure dans la liste des juifs sépharades ,je demande la nationalité espagnole ,à une condition:ne pas l’accorder aux maures conquérants et occupants de l’Espagne pendant tant de siècles!pas de réponse ,même pas « accusé de réception!salut Denis!

    Répondre
  • Avatar
    3 décembre 2015 à 23 h 32 min
    Permalink

    Avant de donner la nationalities espagol facilities le visa

    Répondre
  • Avatar
    18 décembre 2015 à 22 h 37 min
    Permalink

    Il peut avoir un coeur repentant pourquoi pas, moi j’y crois. Sinon pourquoi il s’exposerait avec la Minorah géante derrière lui.

    Répondre
  • Avatar
    8 janvier 2016 à 18 h 00 min
    Permalink

    Incroyable déclaration du roi d’Espagne : « Juifs, vous nous manquez ! »

    Ce roi prince de la vérité connait l’histoire de son pays et de son peuple. Sans ses juifs l’Espagne et le Portugal rentre dans la décadence économique et sociale malgré l’or des Amérique.

    L’Espagne et le Portugal ont ouvert la boite de pandore en obligeant la conversion de leurs Juifs au catholicisme. Maintenant ces catholiques sont partout ! Ils investissent, avec ingéniosité, les secteurs les plus dynamiques de la société. Les jaloux les frustrés, les envieux se lancent dans une recherche de la pureté du sang, vaines recherches. L’Espagne rentre dans une ère de racisme social et religieux. Parmi les convertis en compte de grands mystiques comme Thérèse d’Avila ou Louis de Grenade. Et des inquisiteurs célèbres, comme Torquemada lui-même, « dont les grands-parents furent convertis » (selon l’historien Fernando del Paugar) ou le célèbre peintre Vélasquez. Mais le petit peuple espagnol, pour son ascension sociale, peut prétendre que s’il n’a pas d’honneur il avait celui de ne pas avoir de sang Juif. Comme si, les Juifs convertis de force étaient exempts de pauvreté !

    Les ecclésiastiques d’Espagne et du Portugal réunis ensemble dans l’ignominie poursuivent de leur haine anti-juive les coreligionnaires du Christ, faits du même sang et de la même chair. Ceux, qui espéraient trouver le salut en Amérique du sud, déchantèrent. Là, dans le nouveau monde, les curés les baptisèrent de force. Ce qui eut comme résultat d’un nouvel exode vers l’Amérique du Nord, vers New-Amsterdam, cité désignée par la suite par New-York. (4)

    La pureté du sang devint un sujet de terreur pour le converti qui vivait sincèrement son catholicisme. Une simple rumeur suffit à « souiller » une famille et l’envoyer dans les cachots de l’inquisition. De « vieux catholiques » n’osèrent pas réclamer un certificat de baptême de peur de se voir découvrir une origine juive. Le statut de sang pur paralyse toute mobilité de la société espagnole et portugaise. Il vaut mieux ne rien entreprendre plutôt de se faire accuser d’hérétique. Si on réussit, c’est qu’on a du sang Juif ! Ce gel des relations sociales sclérose la vie économique d’Espagne et du Portugal. L’or et les richesses rapportés par des frégates revenant d’Amérique du sud satisfont le dispendieux train de vie, de la noblesse et l’apparat de l’Eglise. C’est le début d’une névrose à l’échelle nationale. Alors qu’il n’y a plus un seul Juif, l’antisémitisme continue à causer le malheur des espagnols et des portugais. Ces chrétiens, les « purs » catholiques, ne s’étaient pas interrogés sur la nature, l’origine et la foi du fils de Dieu qu’ils « adorent ».

    La colère Divine contre les persécutions et les souffrances infligées à ses serviteurs souffrants, bien que toujours tardive, ne tarde pas à se manifester.

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2016 à 21 h 37 min
    Permalink

    Si lui a le regret , ce n’est pas dit des espagnols, Ils sont toujours anti-juifs, d’ailleurs tous les pays d’Europe aissent les juifs, donc Ont m’at dit un jour que nous devrions tous partie , on emmennent tous nos juifs , meme les morts, les savants, les prix Nobels, les docteurs , chercheurs,musisiciens, et vous verrez qu’une fois les cerveaux partis, il ne resterat plus rien , que vos yeux pour pleurer

    Répondre
  • Avatar
    29 janvier 2016 à 15 h 46 min
    Permalink

    En ce qui concerne Juan Carlos , le père de l’actuel roi d’Espagne qu’avait pris sous sa protection Franco, je peux imaginer qu’il avait une vision positive des juifs car Franco était déjà ainsi. Rappelons que le dictateur catholique espagnol tenait la frontière franco-espagnole totalement ouverte aux juifs durant toute la période où Hitler I Marchemo faisait des ravages en Europe. « Laisser passer tout juif le plus vite possible » était le mot d’ordre donné aux gardes frontières espagnols. On prétend que Franco, » allié neutre d’Hitler i marchémo » (c’est à dire interdisant son sol aux alliés) se savait d’origine marane. Le dictateur Franco sauva des centaines de milliers de juifs mais la gauche n’a jamais voulu parler de ce « détail »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *