Immobilier en Israël: la baisse se fait attendre

Selon le dernier rapport du Bureau Central des Statistiques, l’immobilier israélien a vu ses prix chuter de 0,1%  en septembre par rapport au mois d’août.

A Jérusalem, Tel Aviv, dans le Sharon le prix moyen de l’immobilier a baissé mais dans toutes les autres régions israéliennes, les prix ont augmenté. La plus forte augmentation de prix a été constaté à Krayot, une banlieue de Haïfa (11,6%), suivie par le quartier sud (5,7%), le quartier nord (5,3%), et Haïfa centre (1,3%) ainsi que le Gush Dan (0,6%).

Même dans les zones où les prix ont baissé en moyenne, on ne dégage pas de tendance baissière. À Tel-Aviv, par exemple, alors que les appartements de 3 à 5 pièces ont vu leur prix baisser entre 3,2% et 9,6%, le prix moyen des petits appartements de 1,5 ou 2 pièces a augmenté de 7,8%.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *