Imbroglio communautaire à Lyon, la radio Juive en danger

 

Émotion à Lyon après l’annonce de la fermeture de l’Espace Hillel. Le FSJU a pris de court la communauté juive lyonnaise en décidant la fermeture de l’unique centre culturel juif de la ville. Cette décision est d’autant plus incompréhensible que rien ne laissait présager une issue aussi dommageable et lourde de conséquences pour le judaïsme lyonnais.

Richard Bénitah, président de RJL
Richard Bénitah, président de Radio Judaïca Lyon

 

Toutes les personnes que nous avons contactées nous ont fait part de « leur amertume face à ce qui  ressemble à un renoncement incompréhensible et injustifié de la seule vitrine  de la culture juive de la région lyonnaise ». Coté FSJU on évoque des frais de fonctionnement  élevés et le besoin de liquidités que cette vente va générer pour financer ses programmes sociaux. Et sur ce sujet, tout le monde n’est pas d’accord !! Coolamnews a pu joindre Richard Bénitah, président de Radio Judaïca Lyon dont les studios sont installés précisément dans ce centre culturel qu’il doit quitter avant le 31 mars 2020.

Coolamnews : Que se passe-t-il à Lyon ?

Richard Bénitah : Vous l’avez bien décrit ! La décision du FSJU de vendre ce bâtiment de la communauté a un promoteur immobilier (juif) va créer un précèdent pour l’avenir du judaïsme français. C’est en effet la première fois que nous assisterons à la fermeture d’un lieu de culture juif aussi important dans notre pays et dans la 2eme ville de France. Pourtant rien ne justifie cette fermeture (en dehors des considérations financières avancées par le FSJU et contestées par les donateurs)

Comment réagit la communauté ?

Très mal, car elle se sent dépossédée d’un bâtiment inauguré par le président  Shimon Perez (ZL) en 2008. Le centre a été construit en très grande partie grâce à des subventions publiques, des aides institutionnelles et des dons privés. A ce sujet une association a été créée  pour s’opposer à cette décision et défendre les intérêts des donateurs. Tout le monde est conscient que nous allons peut-être perdre le lieu le plus emblématique de notre communauté, repère incontournable pour tout le monde politique, associatif, culturel et institutionnel qui le fréquente régulièrement et qui a même inspiré le recteur de la mosquée de Lyon pour la conception et l’inauguration récente de l’Institut Culturel Musulman.

Selon nos informations, le FSJU ne parle pas de fermeture mais de redéploiement.

C’est ce qu’il dit (??). Mais à un mois de l’échéance, aucun projet n’a été présenté à la communauté, ni à notre radio. Pas plus que le lieu de cette nouvelle implantation. La seule chose qui a été annoncée est l’acquisition pour 3M€ de nouveaux bureaux dans le 6eme arrondissement (le quartier le plus cher de Lyon). Une aberration pour qui veut faire des économies. Surtout avec l’argent des donateurs et du contribuable.

Quid de Radio Judaica Lyon ?

Espace Hillel
Espace Hillel

En 2008, à la demande du FSJU, nous avons intégré l’Espace Hillel avec la promesse des dirigeants de l’époque de la pérennité de l’avenir de la radio dans un espace commun. Douze ans après, on nous impose, sans aucune concertation, de libérer les lieux dans quelques semaines. C’est une situation très difficile car déménager une radio implique une logistique très complexe et surtout des coûts importants auxquels nous ne pouvons faire face aujourd’hui. Le FSJU nous a précisé que l’acquéreur souhaite que le bâtiment soit vidé de ses occupants le 31 mars. Je suis incapable de vous dire ce que nous allons devenir à partir du 1er avril.

Le FSJU vous a-t-il proposé une solution de repli ?

Le FSJU nous a fait une proposition contraire au bon sens car ils nous demandent de nous installer dans leurs futurs bureaux dans un espace réduit à 50M2 alors que nos installations actuelles occupent près du double. Quant a l’attribution d’une indemnité de transfert, elle est tout bonnement irréaliste. Nous le leur avons fait savoir. En dehors de ces aspects, il y a notre volonté de rester totalement indépendants comme nous l’avons toujours été, avant d’intégrer l’Espace Hillel en 2008.

La situation est-elle définitivement bloquée ?

Nous avons créé Radio Judaïca Lyon il y a 38 ans et nous ferons tout, avec l’aide de ceux qui nous soutiennent,  pour trouver une solution qui nous permette de continuer à  faire vivre notre radio pour nos auditeurs et la communauté juive de Lyon. Mais il est important que tout le monde sache qu’un bouleversement est en train de se produire à Lyon sans que les responsables de nos grandes institutions nationales, pourtant informés, ne s’en préoccupent et c’est cette situation qui nous interpelle.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

11 pensées sur “Imbroglio communautaire à Lyon, la radio Juive en danger

  • Avatar
    16 février 2020 à 9 h 42 min
    Permalink

    On dirait que c’est déjà acté non ? Le FSJU a t-il déjà acheté de nouveaux locaux ? Ils ont un acheteur pour l’espace Hillel ? Si la réponse est non aux 3 questions, alors on peut encore discuter.

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 10 h 05 min
    Permalink

    Allez, on va verser une larme et tout le monde oubliera, ça se passe toujours comme ça. Dommage

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 10 h 14 min
    Permalink

    C’est une situation absurde. Le FSJU ne peut pas faire ça ! Faut un médiateur.

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 11 h 43 min
    Permalink

    Une radio, ça peut rentrer dans 50M carrés ? on a vu pire

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 12 h 29 min
    Permalink

    Nul le FSJU !

    Répondre
    • Avatar
      16 février 2020 à 15 h 38 min
      Permalink

      le FSJU n’a pas financé l’espace Hillel.De quel droit peut il décider de le vendre, les donateurs ne sont ils pas floués?

      Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 12 h 37 min
    Permalink

    Ces querelles de clochers sont navrantes. Le fond social ne peut procéder de la sorte sans concertation minimum. Faut réagir !

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 13 h 07 min
    Permalink

    C’est tout ce qui nous manque, comme si nous n’avions pas assez d’ennemis comme ça ! On est avec vous Mr Benitah

    Répondre
  • Avatar
    16 février 2020 à 14 h 50 min
    Permalink

    Ils vont trouver une solution j’espère, on a besoin de notre radio à Lyon

    Répondre
  • Avatar
    17 février 2020 à 9 h 11 min
    Permalink

    Nous les juifs, comme toujours n’avons pas trop besoin d’ennemis, nous en avons assez parmi nous pour nous nuire.
    Affligeant en 5780 .

    Répondre
  • Avatar
    17 février 2020 à 11 h 18 min
    Permalink

    Profondément choquée par cette situation . Que pouvons nous faire concrètement ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *