Ils ont vu ‘Le Chandelier Enterré’ joué par Steve Kalfa. Ils en parlent :

Un acteur d’exception à la De Niro. Un jeu bouleversant qui tire l’émotion vers le plus rare. La tendresse humaine

Francis Huster

Le Campus Francophone de Netanya a inauguré cette année le cycle Résistance et Renaissance par une interprétation magistrale du Chandelier Enterré de Stephan Zweig par Steve Kalfa.Ce fut un moment rare apprécié par un public nombreux. La performance de l’acteur au service d’un texte remarquable, sensible, juste et émouvant a gagné le cœur de tous les assistants d’une salle comble qui s’est sentie privilégiée d’avoir assisté en avant-première de la tournée en Israël de ce spectacle. Je vous invite à réserver vos places et tout simplement à ne pas manquer.

Claude Grundman-Brightman

Présidente du développement Francophone du NAC

 

« Sans décor, sans costume, sans aucun artifice, Steve Kalfa nous a emmenés avec lui dans ce périple grâce à son jeu d’acteur, sa mise en scène et son interprétation. Il a servi le texte de Stefan Zweig magistralement… Nous étions à Jérusalem où le temple brûlait… avec la multitude sur le chemin de l’exode, et dans le désert lors de la mise en terre de la Menorah. C’est un spectacle très émouvant, une représentation exceptionnelle du magnifique texte de Stefan Zweig. Il faut juste s’installer dans son fauteuil et laisser la magie opérer par le truchement de la voix et du jeu de Steve Kalfa ! A voir absolument ! »

Mariel Aflalo-Benhamou

Présidente Nationale des sections francophones WIZO ISRAEL

 

Une oeuvre sublime, un jeu d’acteur remarquable…Steve Kalfa fait une performance impressionnante sur scène, il est habité par les personnages et par le texte de Stephan Zweig, avec la lumière du chandelier de Jérusalem qui brille dans ces yeux…Du très beau théâtre…

Emmanuelle Adda,

Journaliste à Kol Israëlserg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *