« Il est impossible d’imaginer ce que les enfants ont vécu »

La Rebbetsen Chana Henkin, la mère de Rabbi Eitam, qui a été assassiné avec sa femme Naama lors d’un attentat meutrier jeudi dernier, a décrit ce qui est arrivé le jour de la disparition de son fils et de sa belle-fille : « Ils ont été abattus devant leurs quatre enfants », révèle Chana Henkin, en donnant plus de détails sur le jour de l’attaque dans une interview d’un média israélien.

« Je me souviens que nous avons mangé et ri et nous avons vraiment apprécié ce moment », a déclaré la Rebbetsen Henkin, racontant la dernière journée de la famille ensemble. « Naama et Eitam ont préparé des hot-dogs et du poulet et un gâteau pour le dessert. Nous avons fait ce que chaque famille fait à Hol Hamoed. »

 »Nous sommes allés à Jérusalem, avec Eitam, Naama et les quatre enfants – Matan (9 ans), Nitzan (7 ans), Neta (4 ans), et Itamar (9 mois), à la rencontre de leurs amis d’Elon Moreh. » La famille allait rencontrer des amis de la communauté, avec lesquels Eitam était resté en contact depuis ses années de lycée. Quatre heures plus tard, la famille est retournée dans sa ville natale de Neria, mais une cellule terroriste du Hamas a bloqué leur véhicule et les terroristes ont assassiné le rabbin Eitam et Naama, alors que leurs quatre enfants étaient à l’intérieur du véhicule. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *