IGNOBLE : les anti-israéliens français s’approprient la mémoire du Camp des Milles, l’antichambre d’Auschwitz

C’est une dangereuse ligne rouge qui vient d’être franchie. Un groupuscule anti-israélien français, le Collectif13 “Palestine en Résistances”, s’est approprié le mémoire du Camp des Milles, l’antichambre d’Auschwitz, pour dénoncer la participation de l’ambassadrice d’Israël en France à l’exposition Des diplomates reconnus Justes parmi les Nations.

“Le Collectif13 “Palestine en Résistances” qui regroupe une vingtaine d’associations, syndicats et partis des Bouches du Rhône dénonce cette honteuse opération qui n’est rien de plus qu’une prise en otage des 10.000 victimes de la barbarie nazie et de la honteuse collaboration des autorités françaises, enfermées au Camp des Milles”, s’insurge le groupuscule anti-israélien dans un communiqué relayé par l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), proche et subventionnée par les autorités françaises.

“Lorsque le Premier ministre de l’Etat israélien minimise le rôle d’Hitler dans le massacre des juifs en tentant d’imputer le crime au Mufti de Jérusalem, il insulte la mémoire des 10.000 détenus du Camp des Milles et se comporte comme tout négationniste qui serait en France condamné à la prison pour ses déclarations… Lorsque les snipers de l’armée israélienne tirent sur une foule désarmée, assassinant à plus de 200 m des enfants, du personnel médical, des journalistes et des handicapés, ils insultent la mémoire des 10 000 détenus du Camp des Milles et se comportent comme ceux qui tiraient sur les Ukrainiens juifs à Babi Yar…”, peut-on lire, entre autre, dans le communiqué.Lire la suite sur lemondejuif.info