Honteuse instrumentalisation politique de la tragédie de Meron

Alors que se multiplient les appels à la pudeur, à la dignité, à la solidarité, au recueillement et à l’unité, certains hommes politiques sans scrupules n’ont même pas attendu la fin des enterrements des malheureuses victimes pour se servir de ce drame national à de viles fins politiciennes, au jour même de la journée de deuil national décrétée par le Premier ministre.Lire la suite sur lphinfo.com