Honte aux médias français : le Hamas retire de sa liste des “martyrs” le bébé prétendument mort à cause de gaz lacrymogènes israéliens

Le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas a retiré vendredi de sa liste des “martyrs” le bébé prétendument tué après avoir inhalé des gaz lacrymogènes tirés par l’armée israélienne, une mort qui a fait la une des journaux du monde entier.

Peu après la mort du bébé, un médecin de Gaza avait déclaré qu’il souffrait de problèmes de santé préexistants et qu’il ne croyait pas que sa mort avait été causée par les gaz lacrymogènes. Il a parlé sous couvert de l’anonymat parce qu’il n’était pas autorisé à divulguer des informations médicales aux médias. Lire la suite sur lemondejuif.info