Hommes-femmes : Israël est bien loin de la parité au Gouvernement.

Depuis la création de l’Etat d’Israël, elles ne sont que 13 à s’être vu confier un portefeuille ministériel. Le ratio est faible. Et sur les 34 gouvernements, 7 ont même fonctionné sans l’aide des femmes. Ce n’est que depuis 1992 que les différentes coalitions comptent, pratiquement toutes, au-moins un membre féminin. Avec 4 femmes ministres – Ayelet Shaked (Justice) Gila Gamliel (Parité, retraités, étudiants et jeunes), Miri Reguev (Sports et Culture) et Sofa Landver (Intégration) – soit 17 % des postes, le Gouvernement IV de Bibi Netanyahou, en vigueur depuis le 6 mai 2015, détient le record absolu.

 

Lire la suite sur israelvalley.com