Hollande : Le France ne transigera pas sur la liberté et la démocratie

Le président français François Hollande a rassuré les musulmans jeudi que son pays respectait leur religion, mais, a-il ajouté, « la France ne transigera pas sur son engagement envers la liberté et la démocratie. »

Parlant une semaine après les attaques terroristes qui ont tué 17 personnes à Paris, il a dit lors d’une réunion à l’Institut du Monde Arabe à Paris que les musulmans étaient « les premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l’intolérance. »

Le discours de Hollande était un équilibre fragile entre l’engagement de la France de protéger ses 5.000.000 musulmans, la forte minorité musulmane d ‘Europe, et de défendre la liberté d’expression, même si les musulmans s’en trouvent offensés.

« L’islam est compatible avec la démocratie et nous devons refuser toute confusion », a déclaré Hollande à l’Institut, où « Nous sommes tous Charlie » a été écrit en français et en arabe sur la façade du bâtiment. Hollande a également abordé le monde arabe : « La France est un ami, mais c’est un pays qui a des règles, des principes et des valeurs. L’une d’elles n’est pas négociable : la liberté et la démocratie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *