« Herzl voulait envoyer les Palestiniens en Afrique pour se faire dévorer par les animaux sauvages »

Dans un récent sermon, un haut responsable religieux de l’Autorité palestinienne a diabolisé deux dirigeants qui ont joué un rôle déterminant dans la création de l’État d’Israël.

Mahmoud Al-Habbash , ancien conseiller du président de l’Autorité palestinienne Abbas, juge suprême de la charia de l’Autorité palestinienne et président du Conseil suprême de la justice islamique , a affirmé qu’avant la création de l’État d’Israël, le ministre des Affaires étrangères, Arthur Balfour, était un « antisémite ». De son côté, le chef du mouvement sioniste Theodor Herzl voulait « vider la Palestine » des Palestiniens et les envoyer « en Afrique, pour que les animaux sauvages [les] les mangent »:

Quand Herzl est venu en Palestine, il y a trouvé un peuple, une culture et des progrès et a déclaré:« Comment les Juifs peuvent-ils immigrer ici? Comment l’état des Juifs peut-il être établi ici? Il y a un peuple ici. Nous voulons un pays sans peuple. Par conséquent, nous, la Grande-Bretagne et les États occidentaux devons agir pour vider la Palestine de ses habitants, de ses habitants, et les jeter dans le désert. Et nous pouvons les emmener en Afrique ‘- ainsi il a dit -‘ ainsi les animaux sauvages les mangeront et nous nous débarrasserons du soi-disant peuple palestinien, pour que la Palestine devienne «une terre sans peuple pour un peuple sans terre. »

Balfour…un antisémite

Al-Habbash a nié toute présence de Juifs sur la Terre d’Israël, affirmant que Lord Balfour était un « antisémite » qui voulait « se débarrasser des Juifs » et a donc amené « des étrangers sans aucun lien avec la terre » et  » les a plantés comme des épines »en Palestine.

La démonisation de Herzl et de Balfour par Al-Habbash fait partie du faux discours de l’Autorité palestinienne, selon lequel seuls les Palestiniens ont une histoire sur la Terre d’Israël et que les Juifs et les Britanniques ont conspiré pour vider le pays des Palestiniens afin de créer une patrie Juifs et une forteresse coloniale pour les Britanniques au Moyen-Orient. Pour justifier le soutien britannique de la «Palestine» en tant que patrie des Juifs, Al-Habbash – et le récit de l’Autorité palestinienne  – transforme Balfour et l’ensemble des Britanniques en antisémites qui souhaitent se débarrasser des Juifs:

Il existe de nombreuses déclarations de ce type proférées par les dirigeants de l’Autorité palestinienne. Tous répètent sans cesse le récit de l’Autorité palestinienne qui nie l’histoire juive en Terre d’Israël.

SOURCE: Palestinian Media Watch

2 pensées sur “« Herzl voulait envoyer les Palestiniens en Afrique pour se faire dévorer par les animaux sauvages »

  • Avatar
    5 décembre 2019 à 9 h 07 min
    Permalink

    Bravos Coolamnews , il ne faut pas ignorer ce type de message en se disant : “le mensonge est trop gros et c’est tellement faux que tout le monde s’en fiche ! “ il faut comme vous le faites expliquer et sans cesse réagir face à ces mensonges ignobles du narratif palestinien. Un mensonge tellement gros qu’il passe depuis des décennies maintenant et qui justifie le terrorisme et le neutre dès juifs sur la terre d’Israël et partout ailleurs .. car justement : nous aurions volé leur terre !! A l’inverse de tout autre terrorisme, celui que les juifs subissent (principalement sur leur terre et partout ailleurs) est dû a cet argument là: ils ont volé la terre à un peuple qui était déjà là , et cela en dehors de toute logique, de toute preuve historique ou archéologique . Il faut partager Au maximum le post de coolamnews. C’est ce que je fais !

    Répondre
  • Avatar
    5 décembre 2019 à 11 h 18 min
    Permalink

    Comme disait l’autre plus c’est gros, plus ça passe.
    Jusqu’à quand ce peuple inventé va se ridiculiser.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *