Henri, le petit enfant juif décédé pendant la seconde Guerre mondiale, a élargi sa famille

Henri Kohn est un petit enfant juif décédé de maladie en 1942 à Arthès, dans le Tarn, où sa mère avait trouvé refuge pendant la guerre, tandis que son père était interné au camp des Milles, en Provence. Libéré, ce dernier avait rejoint son pays, la Suisse, avec son épouse et l’immense chagrin de cet enfant perdu en bas âge…….Détails……..Lire la suite sur koide9enisrael