Un hébreu à Paris : mes 3 journées dans la grisaille

Trois journées et demi dans la grisaille parisienne de cette semaine m’ont confronté à des juifs disparates lors de mes repas « casher » ou rencontres familiales. Voici mes réflexions:

Paris… »Et toi jeune Juif de ces temps ultimes, tu es souvent ébloui par les sentiers de l’assimilation ou bien par les nouveaux monts de piété religieuse qui te promettent l’un comme l’autre une Terre où coule le lait et le miel dans les bas-fonds de l’exil. Seulement voilà, peux-tu faire abstraction des réflexions occultes qui ébranlent ton âme, inconscient d’ailleurs que dans cette lutte avec la mémoire collective d’Israël, tu seras l’endeuillé ?

Vers la mère-Terre

Mais si jamais tu te décidais à transcender tes émotions quant aux biens et aux avoirs, tu pourrais éventuellement t’engager sur le chemin du retour, pouvoir enfin te donner rendez-vous avec toi-même sans aucune autre intrusion. Ensemble marcher vers l’unique lieu où toute conscience affligeante d’étrangéité, d’aliénation n’aura plus de raison d’être, l’unique lieu-dit où les misères de l’existence physique ainsi que la discorde de l’âme et de l’esprit disparaissent d’elles-mêmes, l’unique lieu où tu pourras t’imprégner et te fondre au Terroir de tes ancêtres.

Vers la mère-Terre ou, si tu préfères, vers la Terre-mère, je veux dire «l’Etat d’Israël», seule Terre féconde et nourricière, pour nous ses enfants! »

Rony Akrich

Rony Akrich

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *