Haute sécurité à Jérusalem pour la Gay Pride. 10 000 personnes attendues.

La police israélienne a autorisé l’organisation d’extrême droite Lehava de mettre en place une contre-manifestation en marge de la Gay Pride de Jérusalem, qui aura lieu ce jeudi après-midi. Jouant la carte de la pression, la police a rendu visite à 50 individus considérés comme extrémistes, résidant en Israël et en Cisjordanie, pour s’assurer qu’ils ne viennent pas perturber le défilé. Certains ont indiqué qu’ils ne pourront être à Jérusalem ce jour-là, selon la chaîne israélienne Channel 2.

Jusqu’à 100 membres de Lehava seront autorisés à protester à plusieurs centaines de mètres du défilé, sous surveillance d’un lourd dispositif policier.

Les membres de l’organisation extrémiste prévoient d’arborer des pancartes où l’on pourra lire « Ne leur donnez pas des enfants », en référence à la récente décision de la Cour suprême et aux manifestations concernant la réforme de l’adoption pour les couples de même sexe en Israël.

Les activistes de Lehava suivent les enseignements du rabbin Meir Kahane, assassiné en 1990 à Manhattan, connu pour ses prises de position extrémistes et anti-arabes, dont le parti Kach a été interdit en Israël.

 

Lire la suite sur israelvalley.com