Haut commandant de l’OTAN: l’Etat islamique « se répand comme un cancer parmi les réfugiés »

Les mouvements de réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord camouflent des terroristes et des criminels, a déclaré le haut commandant de l’OTAN au Congrès mardi, malgré les protestations des groupes de défense des droits de l’homme qui disent que les réfugiés n’ont majoritairement aucune arrière-pensée , mais cherchent à s’échapper.

Dans son témoignage devant le comité sénatorial des forces armées, le général américain Philip Breedlove a déclaré que l’Etat islamique se « répand comme un cancer » parmi les réfugiés. Les membres du groupe « profitent de notre moindre faiblesse , menaçant les nations européennes et les USA » , a-t – il ajouté.

Breedlove a également blâmé la campagne de bombardement de la Russie en Syrie, et l’appui au dirigeant autocratique Bachar al-Assad, pour avoir «sauvagement aggravé le problème ».

Une pensée sur “Haut commandant de l’OTAN: l’Etat islamique « se répand comme un cancer parmi les réfugiés »

  • Avatar
    3 mars 2016 à 3 h 51 min
    Permalink

    Le problème fondamental de l’Etat Islamique, c’est que c’est une doctrine. Le centre reconnu de l’islamisation, c’est l’Arabie Saoudite. Mais l’on n’entend pas assez souvent ce que prêche l’Arabie Saoudite à propos des doctrines de l’État Islamique. Ces doctrines seraient-elles fondées selon le Coran?

    Le rôle de l’Arabie Saoudite, lieu de pélérinage, devrait être important. Les recrutements par DAECH auraient cours parceque la référence ne dément pas les enseignements de l’État Islamique.

    Or, il me semble que ces enseignements prêchent que les non musulmans sont moins que des bêtes de somme (la fatwa 66 par exemple permet d’exploiter les organes des non musulmans). D’où les crimes, les attentats et raids, considérés comme irrépréhensibles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *