Hassan Rouhani : le nucléaire iranien est une question de cœur

Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré dimanche que les négociations nucléaires en cours avec les puissances mondiales sont une question sensible au « cœur » des Iraniens, ce n’est pas seulement une question de centrifugeuses.

Il a déclaré : « Si nous sommes prêts à arrêter certains types d’enrichissement, dont nous n’avons pas besoin en ce moment, cela signifie que nous compromettons nos principes. Notre cause n’est pas liée à des centrifugeuse, elle est reliée à notre cœur et à notre volonté ». Plus tard, il a ajouté que « la discussion implique aussi des intérêts de politique étrangère, et pas seulement des principes et des idéaux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *