Hassan II a-t-il aidé Israël lors de la guerre des Six Jours?

Les révélations d’anciens généraux israéliens sur les liens entre le Maroc et leur pays se succèdent. Cette fois, c’est au tour de Shlomo Gazit, ex-chef du renseignement militaire, de revenir sur l’appui de Hassan II au Mossad à l’occasion de la tenue d’un sommet de la Ligue arabe en septembre 1965 à Casablanca.

Sans le Maroc de Hassan II, Israël n’aurait peut-être pas gagné la Guerre des Six Jours. Tout commence en 1965, deux ans avant que débute la Guerre des Six Jours, les grands leaders arabe se retrouvent au Maroc, à Casablanca.

A l’ordre du jour, l’état des forces armées des pays de la Ligue Arabe avec cette question : sont-ils prêts à faire la guerre contre Israël ? L’autre homme clé de cette histoire est Hassan II, le roi du Maroc. Il va permettre aux renseignements israéliens de connaître ses ennemis.

Israël « présent » au sommet »

Après Meit Amir, le chef du Mossad (1963-1968), c’est un autre haut cadre du renseignement israélien qui évoque le soutien de Hassan II à ses services. Le général Shlomo Gazit avance, dans des déclarations au quotidien Yedioth Ahronoth, que l’appui du monarque a été déterminant pour l’armée israélienne pendant la guerre des Six Jours en juin 1967.

Dans son témoignage, l’ancien chef du renseignement militaire souligne que le royaume a permis aux Israéliens de suivre minute par minute le sommet de la Ligue arabe de 1965, tenu du 13 au 18 septembre à Casablanca, consacré exclusivement à l’examen des conditions de préparation des armées arabes dans la perspective d’une nouvelle confrontation avec Israël. La réunion était réservée aux chefs d’Etat, aux chefs des renseignements et aux généraux des armées.

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.