Haniyeh invité à Moscou

La Russie invite le chef du Hamas Ismail Haniyeh à Moscou

Poutine est-il, lui aussi, en train de changer son fusil d’épaule et de marginaliser Mahmoud Abbas, dans toute discussion concernant la “cause palestinienne” et l’avenir de ces territoires? Accorder un statut diplomatique à un tel représentant de groupe terroriste n’est pas sans soulever d’énormes questions. Tout “processus de paix” ayant été gelé par Abu Mazen renvoie, nécessairement, à un moment ou à un autre, vers d’autres voies de résolution, en vue d’une sortie de crise. Le travail de fond des Egyptiens, du Qatar et de Mladenov (ONU) pour “respectabiliser” le dialogue indirect avec Gaza ouvre ces perspectives, bien qu’illégitimes, tant qu’aucun groupe palestinien ne reconnaîtra le nom ni le visage d’Israël… De la part du Kremlin, on peut aussi l’interpréter comme un signe de défiance vis-à-vis de Jérusalem, à un moment où le débat politique a porté sur la nécessité ou pas de frapper Gaza au plus vite pour “rétablir la dissuasion” (Tsahal l’a t-elle perdue? Rien n’est aussi sûr). Lire la suite sur jforum.fr