Haaretz traite les dirigeants Israéliens – sauf Y. Rabin – de « crottes de poulet »

Le quotidien de gauche Israélien trouve décidément beaucoup d’inspiration dans la critique du gouvernement Israélien, dans la dynamique des coups bas de l’Administration Obama. Après avoir comparé B. Netanyahu à Ben Laden en milieu de semaine, le quotidien Haaretz annonce que Y. Rabin était le dernier dirigeant courageux d’Israël, le seul qui ne mérite pas le qualificatif de « crotte de volatile », élégamment utilisé par un représentant de l’Administration Obama pour qualifier le Premier Ministre B. Netanyahu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *