Haaretz dénonce les actions pour sauver les femmes juives maltraitées par leurs maris arabes

Alors que des centaines de femmes juives sont prises au piège de leur mariage avec des Arabes qui les maltraitent sitôt arrivées dans leur village arabe, le journal Haaretz souhaite que ces maltraitances se poursuivent en toute impunité, en ciblant une ONG qui dénonce et agit contre ces cas de maltraitance.

L’agence israélienne pour l’Aide sociale a récemment élargi sa coopération avec une organisation qui cherche à « sauver les femmes juives » en les incitant à ne pas se marier avec des Arabes, a accusé vendredi le journal de gauche radicale Haaretz.

Dans une brochure publiée il y a deux ans, le dirigeant de Hemla, Elyakim Neiman, avait qualifié les mariages entre femmes juives et hommes arabes de « danger national », citant les cas nombreux de maltraitance des femmes dans ce contexte.

« Nous faisons de notre mieux pour sauver ces filles avant qu’elles n’arrivent dans les villages [arabes] et donnent naissance à ’Ahmad Ben Moshe’ », avait déclaré le dirigeant de cette association qui porte secours à des dizaines de femmes piégées par leur « maris » chaque année.

Alors que le coût annuel du centre et de ses actions s’élève à 2,6 millions de shekels par an (616 000 euros), le ministère des Affaires sociales a récemment accepté d’augmenter le financement de l’institution à hauteur de 1,3 million de shekels par an (313 000 euros).

Le ministère des Affaires sociales a réagi aux révélations de Haaretz en expliquant que Hemla est reconnue par le bureau d’enregistrement des ONG, et que la décision d’augmenter son financement doit permettre au groupe de renforcer son centre, qui est destiné aux adolescentes ultra-orthodoxes ou nouvellement religieuses, en détresse, ce qui déplaît fortement au journal Haaretz.

8 pensées sur “Haaretz dénonce les actions pour sauver les femmes juives maltraitées par leurs maris arabes

  • Avatar
    5 novembre 2016 à 22 h 57 min
    Permalink

    Haaretz, en bon journal collabo de gauche, prend systématiquement fait et cause pour les ennemis d Israel, usant et abusant de la liberté d’expression en démocratie, n’hésitant pas à travestir les faits, au besoin.. Au point que certains journaux occidentaux s’en font le relais en disant « vous voyez bien que c’est la vérité puisque c’est un journal israélien qui l’affirme! Quelle meilleure caution peut on trouver? Finkielkraut en personne a été piégé par les journaleux de Haaretz qui ont déformé ces propos le faisant passer pour raciste! Un journal sans déontologie, sans foi ni loi.

    Répondre
  • Avatar
    5 novembre 2016 à 23 h 06 min
    Permalink

    C 1 torchon pros arabe et gauchiste etc……

    Répondre
  • Avatar
    6 novembre 2016 à 8 h 25 min
    Permalink

    à se demander ce que ces filles ont dans la tête pour aller épouser des musulmans franchement ça me dépasse!!!!!!

    Répondre
  • Avatar
    6 novembre 2016 à 9 h 26 min
    Permalink

    puisque Boycott est a la mode, boycottez Aaretz, Maariv,et tous les media gauches et dilues du pays.

    C’est une grande mitzwa de lutter contre les malchinim, les vendus aux arabes , et les juifs honteux surtout ceux qui vivent sur la terre sacree de nos ancetres.

    Pour ce qui est des nantis proprietaires de ces media et autres merdias multilangues ( dont le francais -helas-), ne pas travailler avec eux , ils sentent le pourri et leur fric pue .

    Quelle honte de voir encore en ce moment ou les organisations internationales du monde entier attaquent sans relache Israel, des juifs qui laissent crever les victimes juives de l’arabisation .

    Honte a vous redacteurs en chef de Aaretz, du Maariv et autre torchon propagandiste de la haine et de la pale estime de soi .

    Répondre
  • Avatar
    6 novembre 2016 à 9 h 44 min
    Permalink

    En vérité ce qui dérange ces journaleux kapos vendus à nos ennemis, c’est que cette organisation fait de l’excellent travail et ramène au bercail juif les jeunes femmes juives abusées par leurs conjoints arabes qui les maltraitent! Kol Hakavod a Hemla!

    Répondre
  • Avatar
    6 novembre 2016 à 16 h 15 min
    Permalink

    En bons gauchistes islamo-compatibles, les folliculaires de ce torchon excusent maltraitances et viols quand ils sont commis par leurs chouchous, nouveaux damnés de la terre.

    Même dénis et excuses de la part de la presse  » convenable  » et convenue en France et en Europe.

    Répondre
  • Avatar
    11 novembre 2016 à 11 h 54 min
    Permalink

    Ces pauvres filles ne connaissent pas le CORAN qui dit que la femme est un champ de labour dont dispose l’homme à volonté . C’est ce qu’elle voulait peut-être mais un jour le trop plein prend le relais …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *