Haaretz dénonce le classement sans suite de centaines de plaintes palestiniennes pour « torture »

Le journal Haaretz n’apprécie pas que la justice israélienne ait considéré sans suite des centaines de plaintes palestiniennes pour une supposée torture exercée par Tsahal…

Depuis 2001, plus de 1000 « victimes palestiniennes » ont porté plainte contre de supposés actes de tortures que leur aurait infligés l’armée, la police ou les services secrets israéliens, a fait savoir le Comité Israélien contre la Torture.

Mais, aucune de ces plaintes n’a donné lieu à des poursuites par la justice israélienne. Cela exaspère Haaretz. D’ailleurs, a souligné le quotidien, Israël ne s’est doté que d’une personne en tout et pour tout pour gérer les plaintes pour torture…

La torture prend selon le journal différentes formes qui ne s’excluent pas, telle que les coups, la privation prolongée de sommeil, la contention dans des positions très douloureuses… »Mais même en cas de décès de la victime sous la torture, l’impunité est garantie, comme on a pu le constater dans le cas de Arafat Jaradat, 33 ans, père de deux enfants qui est décédé après un « interrogatoire » dans la prison de Meggido », écrit Haaretz.

7 pensées sur “Haaretz dénonce le classement sans suite de centaines de plaintes palestiniennes pour « torture »

  • Avatar
    15 décembre 2016 à 21 h 38 min
    Permalink

    Presse anti-israélienne !!

    Répondre
  • Avatar
    16 décembre 2016 à 1 h 59 min
    Permalink

    Il a raison ce journal de merde. Il faudrait que ce même journal conseille à ces palestiniens de retourner dans leurs pays d’origine s’ils n’aiment pas les tortures.

    Répondre
  • Avatar
    16 décembre 2016 à 6 h 16 min
    Permalink

    Que ce torchon aille avec ses jounaleux , en allemagne ou reside son patron et ses millions !

    Répondre
    • Avatar
      16 décembre 2016 à 9 h 19 min
      Permalink

      J’ignorais cela ,avez-vous son nom?

      Je ne comprends pas mes compatriotes qui continuent d’acheter ce torchon!!!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *