Le guide Michelin évoquera-t-il enfin, la gastronomie israélienne ?

Le ministère du Tourisme israélien s’est adressé au célèbre guide Michelin afin qu’il produise une étude indépendante de la scène gastronomique israélienne. Véritable outil pour stimuler le tourisme culinaire, le guide a toujours passé son chemin en ce qui concerne Israël.

Jusqu’à présent, Israël n’existe pas pour les rédacteurs du guide Michelin. Si vous souhaitez connaître la position d’Israël par rapport aux autres capitales culinaires du monde, vous resterez sur votre faim !

Durant des années, les responsables israéliens ont vivement critiqué le Guide Michelin pour avoir refusé de couvrir Israël. Motif invoqué: cela ne générerait pas assez d’intérêt gastronomique. Cette fois c’est Israël qui prend les devants et qui lance l’invitation au plus célèbre des guides gastronomique.

Mais affaire est loin d’être entendue. Il y a deux ans à Paris, la porte-parole du Guide Michelin, Samuelle Dorol, déclarait, qu’il n’y avait jamais eu de Guide Michelin en Israël et que la compagnie ne prévoyait pas une telle réalisation pour des raisons commerciales. Cette dernière expliquait que les localisations sont choisies en fonction de « l’intérêt gastronomique » et du potentiel de ventes. Pourtant, le Guide Michelin couvre aujourd’hui 27 destinations dont Rio de Janeiro et Sao Paulo. Deux destinations qui n’ont pas reçu une seule étoile.

Des considérations politiques ?

Pour le président du Congrès Juif Mondial, il s’agit d’une « omission préoccupante » certainement basée sur des considérations politiques. « Israël est aujourd’hui un vénérable mélange de cultures et de traditions, qui se réunissent pour produire une scène culinaire unique et exceptionnelle », a déclaré Ron Lauder. « Pourquoi alors, votre compagnie a-t-elle refusé de produire un guide sur les restaurants israéliens ? » s’interroge-t-il.

Dans le même temps, d’autres et pas des moindres couvrent les chefs israéliens de lauriers. Le magazine économique Forbes a publié un article en janvier sous le titre « Pourquoi Israël pourrait avoir la meilleure scène de restaurant au monde ». Tel Aviv a été reconnu l’année dernière par Conde Nast Traveller comme la « meilleure destination alimentaire végétarienne du monde ». Israël comme « une destination de voyage exceptionnelle pour les amateurs de nourriture. »

Les critiques culinaires affirment que la scène culinaire israélienne s’est développée à partir du melting-pot culturel du pays. La cuisine locale offre un mélange de saveurs d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de la Méditerranée.

Combien d’étoiles pour les chefs israéliens ?

David Kishka, un expert culinaire israélien bien connu, estime qu’en Israël il y a un large éventail de possibilités pour les gourmets. «Il y a beaucoup de bons restaurants. Nos marchés alimentaires sont colorés et riches. Les touristes peuvent sentir la Terre Sainte aussi à travers un repas biblique dans le désert, ou un déjeuner avec des herbes typiques qui poussent dans les collines de Jérusalem.

Le chef cuisinier israélien Segev Moshe, qui a préparé en mai le dîner du président américain Donald Trump et de son épouse Melania lors de leur visite en Israël, a déclaré que si Michelin écrivait un guide pour Israël, il devrait délivrer beaucoup d’étoiles. « Aujourd’hui, le niveau culinaire d’Israël est l’un des plus élevés au monde. Les Israéliens savent comment créer une combinaison de l’Est et de l’Ouest. Ils savent comment créer des saveurs intéressantes que je n’ai jamais rencontrées nulle part ailleurs dans le monde. »

Alors mesdames et messieurs du Michelin, chiche !?

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Le guide Michelin évoquera-t-il enfin, la gastronomie israélienne ?

  • 14 novembre 2017 à 2:17
    Permalink

    Les francouillons sont frileux des qu il s agit de l etat Juif , rien de nouveau .
    Cette societe sera absorbee un peu plus par les amis at allies arabes , elle fournira des amortisseurs pour augmenter le confort pendant les voyages en chameaux !

    Répondre
  • 14 novembre 2017 à 8:13
    Permalink

    Ce que l’on remarque quand on debarque c est que Les Israeliens sont de gros mangeur Les chaines remplis de programme de cuisine c est peut etre pour ca

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *