Guenadi Kaufman succombe à un attentat trois semaines après avoir été poignardé

Trois semaines après avoir été poignardé près du tombeau des Patriarches à Hévron, Guenadi Kaufman a succombé ce matin aux blessures infligées par le terroriste qui l’avait frappé à plusieurs reprises sur le haut du corps. Guenadi avait été opéré à plusieurs reprises par les chirurgiens de l’hôpital Shaaré Tsedek de Jérusalem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *