Graves tensions entre l’Arménie et l’Azerbaïjan: 30 morts en 24 heures

Dix-huit soldats arméniens sont morts samedi suite à des affrontements avec les forces azerbaïdjanaises le long de la frontière de la région séparatiste du Nagorny-Karabakh a annoncé à la télévision le président arménien Serge Sarkissian.

« De notre côté, 18 soldats ont été tués et environ 35 blessés », a déclaré M. Sarkissian. Plus tôt dans la journée, le ministère azerbaïdjanais de la Défense avait fait état de 12 soldats tués et d’un hélicoptère abattu par les forces arméniennes. Il s’agit des plus graves affrontements entre Bakou et Erevan depuis la signature d’un cessez-le-feu en 1994 mettant fin à une guerre commencée en 1988 et ayant fait 30 000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.