Grande-Bretagne : le boycott d’Israël perd du terrain

Un nouveau sondage d’opinion réalisé en Grande-Bretagne révèle que 51 pour cent des personnes interrogées « ne  boycottent pas les produits israéliens, et ont des difficultés à comprendre pourquoi d’autres personnes tentent d’isoler Israël, compte tenu de toutes les autres choses qui se passent dans le monde ». Cette donnée  représente une augmentation de huit pour cent par rapport au sondage qui a été réalisé l’année dernière. 56 pour cent des gens pensent que le boycott porte atteinte tant aux Palestiniens qu’aux  Israéliens, ce qui constitue une augmentation de neuf pour cent depuis octobre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *