Grand moment de vérité à l’ONU : l’ambassadrice américaine dénonce la complicité des Casques bleus dans le réarmement du Hezbollah

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, a affirmé vendredi que les Casques bleus de la force de paix des Nations unies au Liban (Finul) ne faisaient pas leur travail de manière correcte face aux trafics d’armes imputés par Washington au groupe terroriste chiite libanais Hezbollah.

« La Finul ne fait pas son travail de manière efficace » pour empêcher « l’approvisionnement massif en armes du Hezbollah, la plupart du temps par des trafics alimentés par l’Iran », a déclaré la diplomate américaine dans une allocution à la presse, à New York. « Ce n’est pas prévenir la guerre, c’est la préparer. La Finul doit être plus active. Elle est supposée travailler avec les forces armées libanaises pour arrêter ces violations ou au moins les dénoncer », a lancé Nikki Haley.

 

Lire la suite sur lemondejuif.info