Grand Chelem de Judo d’Abu Dhabi : les judokas israéliens privés de drapeau et d’hymne en cas de victoire

Les représentants d’Israël à l’épreuve du Grand Chelem de judo à Abu Dhabi ont été informés qu’ils ne seraient plus autorisés à concourir sous le drapeau de leur pays, a dénoncé lundi la fédération israélienne de Judo.

Selon les organisateurs, les judokas israéliens devront concourir sous les couleurs du judo international en portant des kimonos aux couleurs de la Fédération Internationale de Judo. Les organisateurs ont également informé que l’hymne national ne sera pas joué si un Israélien gagne une médaille d’or. Lire la suite sur lemondejuif.info