Gopshtein disculpé des accusations d’agression contre des gauchistes

Bentzi Gopshtein, chef de l’organisation anti-assimilation Lehava, a été acquitté dimanche des accusations d’agression par un tribunal du district de Jérusalem. Les accusations découlent d’un incident en 2008 dans la ville natale de Gopshtein, à Hévron. Des militants de gauche et des Arabes avaient grimpé sur une barrière de sécurité séparant la communauté Givat Avot du quartier arabe environnant.

Gopshtein a été alerté de l’infiltration et s’est immédiatement précipité à Givat Avot, à la barrière de sécurité, où il a affronté les infiltrés.

Le juge qui présidait, Dov Pollock, a noté que si les éléments de preuve du film montre que Gopshtain s’était en effet engagé dans une altercation physique avec les infiltrés, ses actions sont considérées comme une légitime défense raisonnable.

Parmi ceux qui accusent Gopshtein, il y a l’activiste gauchiste Ezra Nawi, qui a récemment été accusé de faire connaître les noms des Arabes qui ont vendu des terres à des Juifs, conduisant à leur exécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *