Google lance un rival à Uber avec la technologie israelienne Waze

Google lance un premier pas timide dans l’industrie du covoiturage avec une application venue d’Israël. Le projet a été développé par l’équipe qui gère le trafic et la cartographie de l’application Waze, que Google a acheté en 2013 pour plus de 1 milliard de dollars. Selon le rapport de l’israélien Haaretz, Waze fournira les données de cartographie et de la circulation, tandis que d’autres fonctionnalités seront mis en place par une nouvelle application appelée RideWith.

Le service se connectera aux passagers avec des coordonnées de covoitureurs qui sont à proximité. Cependant, contrairement à Uber, ils seront limités à offrir seulement deux transports par jour, et recevront un petit paiement du passager sur la base de la distance parcourue et des frais d’entretien de la voiture. Chaque voyage pourra être payé via l’application et Google collectera 15 pour cent de la redevance. C’est donc un service de covoiturage et pas un remplacement du taxi. Cet accent mis sur le covoiturage permet à Google et à Waze d’éviter certains des problèmes réglementaires qui ont frappé des sociétés comme Uber, après la grève nationale des chauffeurs de taxi.

Le covoiturage Google se prépare à être lancé dans trois villes – Tel Aviv, Raanana et Herzliya. La compagnie aurait l’intention d’étendre le projet pilote sur d’autres villes d’Israël si les tests initiaux sont un succès. Un porte-parole de Waze: «Nous menons une petite bêta-test privée dans une grande région de Tel-Aviv pour un concept de covoiturage, mais nous avons plus rien à annoncer à ce moment. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *