Goel Tatson : L’administration oublie l’accusé au matin du verdict

Le verdict du procès de Goel Ratzon, qui devait être rendu ce matin a été repoussé de quelques heures. L’administration pénitentiaire n’a pas opéré le transfert  depuis la prison jusqu’au tribunal de Tel-Aviv. Polygame et chef d’un harem de 32 épouses à Tel-Aviv, Goël Ratson a été accusé d’avoir violé et battu des femmes, dont certaines étaient encore mineures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *