Gilles-William Goldnadel : « Le Monde a adopté une position radicalement anti-israélienne ».

 

Le Monde a adopté depuis des années une position radicalement anti-israélienne quels que soient les gouvernements en place à Jérusalem. Il l’était déjà quand les travaillistes Rabin, Pères ou Barak étaient au pouvoir et qu’ils proposaient à Arafat la quasi-totalité de la Cisjordanie. C’est son droit le plus strict et c’est l’une des raisons pour laquelle je ne l’achète plus ce qui est mon strict droit. J’associe ses prises de position non à un improbable antisémitisme mais plutôt à un tiers mondialisme anti-occidental primaire dérivant avec le mauvais temps vers un racialisme anti-blanc mâtiné de woke. Mon propos d’aujourd’hui est ailleurs. La dérive actuelle du Monde passe par une malhonnêteté intellectuelle jamais atteinte et des connivences dangereuses avec l’islamisme radical. Lire la suite sur israelvalley.com