Gilbert Chikli assigné à résidence à Kiev, avec un bracelet électronique à la cheville

Gilbert Chikli, citoyen franco-israélien qui se cachait en Israël après avoir escroqué des entreprises françaises, a été libéré, après un mois de détention, d’une prison ukrainienne. Il avait été arrêté il y a un mois.

Une remise en liberté provisoire, puisque Chikli devrait porter un bracelet électronique et est sujet à une assignation à résidence, à Kiev, en attendant une possible extradition en France.

Le 20 mai 2015, Gilbert Chikli avait été condamné en son absence par le tribunal correctionnel de Paris à sept ans de prison et un million d’euros d’amende pour avoir arnaqué des entreprises telles que Accenture, Alstom, HSBC, la Banque postale, le Crédit lyonnais et Thomson Technicolor.

 

Lire la suite sur jssnews.com