Gifle pour les victimes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers : Macron déroule mercredi le tapis rouge au terroriste Mahmoud Abbas

Le président français Emmanuel Macron a invité mercredi à Paris le chef de l’entité terroriste « Autorité palestinienne », a indiqué l’agence de presse palestinienne Wafa.

Le 19 juin, le chef de l’État français avait reçu à Paris le roi Abdallah II de Jordanie. Lors de cette rencontre, le dossier sur l’attentat de la rue des Rosiers fût totalement occulté.

Mi-mars, à la demande du Monde Juif .info, le député Meyer Habib avait adressé une lettre au président Hollande pour dénoncer l’inaction de la France dans l’extradition du cerveau de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers perpétré en 1982 à Paris. Une lettre restée à ce jour sans réponse.

Fin février, à la demande du Monde Juif .info, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Francis Kalifat, avait également dénoncé l’inaction de la France dans cette enquête.

« Je regrette que la France n’ait jamais réclamé à l’Autorité palestinienne, que Mahmoud Kader Abed alias Hicham HARB, le principal responsable de l’attentat de la rue des Rosiers en1982, réfugié à Ramallah, soit livré à la justice française », avait-il lancé au président François Hollande lors du 32e dîner du CRIF. François Hollande avait ignoré cette interpellation.

 

Lire la suite sur lemondejuif.info