Geste de Naftali Benett en faveur des soldats sans famille

La situation politique bloquée a également de nombreuses incidences économiques fâcheuses. Exemple parmi tant d’autres, les soldats de Tsahal qui sont en Israël sans leur famille sont censés recevoir un montant de 1.000 shekels par mois durant la première année qui suit leur libération afin de les aider à payer un loyer. Cette somme est versée en deux traites de 6.000 shekels chacune. Or ces montants pourtant prévus par la loi sont bloqués depuis un mois et demi du fait de la situation politique.Lire la suite sur lphinfo.com