Georges Bensoussan : comment il fût chassé du Mémorial, par Sarah Cattan

Il a connu de longs mois de procédure pour avoir cité un sociologue algérien et évoqué l’antisémitisme tété au sein maternel dans de nombreuses familles musulmanes. L’historien auquel nous sommes tous redevables et à qui le Mémorial doit tant avait dû comparaître sur le banc-même où s’assirent Dieudonné et Soral, assigné qu’il fut en justice par le CCIF, […]Lire la suite sur lphinfo.com