Génial Israël : Ouvrez le frigo solidaire si vous avez faim !

Au tour des « Frigos solidaires » de faire enfin leur Alya ! Après la musique partagée, le réfrigérateur mis à disposition de celui qui n’a rien à se mettre sous la dent « monte » enfin en Israël ! Deux nobles actions parmi d’autres… Si ce n’est que le parcours de ces deux généreux concepts ne soit inversé.

Bienvenu au frigo solidaire ! Née en Israël, l’idée d’un piano déposé dans le hall d’une gare, au plein milieu d’une galerie marchande, ou dans la salle d’attente d’un hôpital, à la disposition du premier musicien inspiré qui passe, s’installe et joue pour le plus grand bonheur de ceux qui l’écoutent a fait des émules en Eretz avant que de « contaminer » sympathiquement la France et de poursuivre sa fulgurante ascension à travers le monde tout entier.

Alors, même volonté de faire le bien autour de soi avec cette version « armoire fraîche » emplie d’une nourriture aussi nécessaire au corps que peut l’être celle de l’esprit …Si ce n’est que la formule conçue d’après une idée berlinoise, se doit d’être passée par la France.

« En France c’est Dounia Mebtoul, une jeune restauratrice propriétaire avec sa mère de « La cantine du 18eme », qui a ouvert le « 1er frigo solidaire ».L’idée était de mettre un frigo en libre-service à la portée de tous afin que chacun puisse déposer ou prendre de la nourriture quand il le souhaite… Gratuitement pour celui qui y puise de quoi en faire son marché !

Et Dounia peut déjà se réjouir : Son frigo est le premier d’une longue série qui se propage de ville en ville à travers la France, un objectif repris par moult bonnes volontés, un grand élan de solidarité qui fait que « CA MARCHE », comme le montre cette vidéo qui fait chaud au cœur !

 

Frigo solidaire ? Rendez-vous au Shouk !

Mieux vaut tard que jamais, les réfrigérateurs solidaires eux aussi finissent par faire leur Alya ! Et les voilà arrivés en Eretz. Il y a quelques semaines à Tel-Aviv, quelques jours à Jérusalem…

L’initiative en revient à trois étudiants qui, décidément, ont eu bien du mal à comprendre comment 1/3 des produits achetés peuvent finir à la poubelle alors que tant de personnes luttent pour pouvoir se nourrir correctement.

Grâce à eux, un « frigo solidaire », qui répond au joli nom de « המקרר מחניודה» pour les intimes, trône désormais dans un vieux quartier de la vieille ville de Jérusalem, au 111 de la rue Agripass dans le shouk Mahané Yéhuda, devant le café Power Coffee Work très exactement.

Les jeunes responsables du projet espèrent que d’autres appareils solidaires fassent rapidement des petits dans cette ville sacrée mais aussi dans tout le pays.

Seule inconnue, l’histoire ne dit pas si la nourriture ainsi offerte se devra d’être cachère ou pas !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *