Gaza : l’ONU occulte la responsabilité exclusive du Hamas dans le chaos©

Le 16 juillet 2017, l’organisation UNCT (équipe de pays des Nations Unies) mentionnée comme agissant « dans le territoire palestinien occupé » (sic) a rendu son rapport sur la bande de Gaza. Après avoir rappelé les étapes politiques ayant conduit à la division entre le Hamas et l’Autorité palestinienne et la prise du pouvoir du Hamas dans la bande de gaza (en 2007) à la suite du refus, par Mahmoud Abbas, de reconnaître la victoire de son adversaire (lors des législatives de 2006), le rapport explique que la bande côtière sera invivable en 2020.

Curieusement, la population gazaouie y est présentée comme « victime des conditions de vie injustes et inhumaines » qui lui sont imposées : « Les citoyens de la bande qui ne constituent une menace pour personne, mais sont Néanmoins payant un prix élevé pour les actes et les échecs d’autres » (sic). Les auteurs indiquent néanmoins vouloir dépasser la polémique tout en évoquant «  la catastrophe humanitaire et des droits de l’homme qui se déroule à Gaza » et voulant défendre « deux millions de personnes piégées dans cette réalité » (sic). Ils oublient que la population de Gaza a donné le pouvoir au Hamas lors des élections de 2006.

Lire la suite sur  JForum