Gaza: l’Egypte livre du carburant pour relancer la production électrique

L’Egypte entame la livraison de carburant pour résoudre la crise de l’électricité à Gaza. Depuis deux mois, l’enclave palestinienne vit dans un quasi black-out, disposant de seulement trois à quatre heures de courant par jour. L’unique centrale de Gaza était à l’arrêt faute de gazole. Et l’Autorité palestinienne a refusé de payer l’électricité fournie à Gaza par Israël…….Details………

Ce pays qui a décidé en début de semaine de diminuer encore cet approvisionnement, laissant craindre «un effondrement total» de la bande de Gaza, selon l’ONU.
Ce mercredi 20 juin, l’Egypte a débuté la livraison de carburant dans la bande de Gaza. Un millon de litres de gazole qui va permettre de relancer l’unique centrale électrique de l’enclave palestinienne pour quelques jours seulement. Ce qui éloigne – un peu – la perspective d’une crise humanitaire majeure.

Au seuil de de l’entrée de l’unique centrale électrique de Gaza, raconte notre correspondante, Marine Vlahovic, les drapeaux palestinien et égyptien flottent au vent.
Se frayant un passage à grands coups de klaxon, huit camions citernes s’en approchent.
Faute de carburant, cette usine était à l’arrêt depuis deux mois. Et, depuis qu’Israël a réduit sa livraison d’électricité en début de semaines, certains quartiers de l’enclave palestinienne ne bénéficiaient plus que de deux à trois heures de courant par jour.

Lire la suite sur David ILLOUZ