Gadi Eisenkot : ISIS ne peut pas être vaincu par des frappes aériennes

Le chef d’état-major Gadi Eisenkot est certain que l’Etat islamique (ISIS), une organisation terroriste musulmane qui a volé des pans entiers de territoires en Irak et en Syrie, ne peut pas être vaincu si les attaques ne sont lancées qu’à partir d’avions de guerre.

Les rapports indiquent que les estimations des actions par Gadi Eisenkot et le ministre de la Défense Moshe Yaalon concernant les chances d’une coalition, la plus large soit-elle, n’aura aucun succès. Il a ajouté que la clé pour arrêter les combats en Syrie est de parvenir à une solution diplomatique, même si un tel accord devait prendre des années.

5 pensées sur “Gadi Eisenkot : ISIS ne peut pas être vaincu par des frappes aériennes

  • Avatar
    10 décembre 2015 à 11 h 18 min
    Permalink

    Gadi Eisenkot doit immédiatement démissionner, car il semble qu’il ne comprenne absolument rien au problème !

    1) L’Etat islamique est-il un groupe avec lequel on peut négocier quoi que ce soit ? Sa seule requête sera la conversion des non-musulmans, leur assujettissement ou leur mort, et pour les musulmans sa requête sera qu’ils lui prête allégeance !

    2) Peut-on, éthiquement, négocier avec le fascisme ??? Les nations ont tenté de négocier avec Hitler, était-ce une bonne idée ? A en jugé par ce qui a suivi, non ! C’était plutôt une erreur historique !! Gadi Eisenkot, ce type n’a aucune mémoire ! Pis ! Il semble être soumis, ou pire : allié des terroristes islamistes de l’EI ! Pis encore : il veut soumettre d’autres nations à l’EI.

    Pour lui : une seule réponse : PRISON A VIE pour apologie de terrorisme !

    3) Israël négocie-t-il avec le jihad mondial ? Non, alors pourquoi les autres nations devrait-elles le faire ???

    4) Gadi Eisenkot est une HONTE pour Tsahal, pour Israël et pour tout le peuple juif !

    Répondre
    • Avatar
      10 décembre 2015 à 11 h 21 min
      Permalink

      Honte sur nous d’avoir un tel imbécile comme chef d’état major !

      Netanyahu, au boulot ! Il est temps pour Eisenkot de dégager et de faire l’objet d’enquêtes approfondies pour connaître d’éventuels liens entre lui et des organisations jihadistes !

      Répondre
  • Avatar
    10 décembre 2015 à 11 h 34 min
    Permalink

    Comment cet Gadi Eisenkot peut-il prétendre que différentes armées ne peuvent pas vaincre l’EI ?

    On peut ne pas être d’accord sur la méthode des interventions militaires, préférer une au détriment d’une autre, mais pas se résigner à des compromis avec les monstres ! Jamais !

    Répondre
    • Avatar
      10 décembre 2015 à 11 h 44 min
      Permalink

      C’est éthiquement inacceptable et même inenvisageable, et c’est stratégiquement incroyablement stupide et aux conséquences totalement épouvantables !

      Honte au salop qui prône le dialogue avec ces terroristes de l’EI et se fait de facto l’allié de leurs atrocités ! Qu’il s’appelle Eisenkot ou n’importe qui d’autre, et il y en a en France (minoritaires, heureusement) qui défendent l’idée de « négocier » avec les cinglés de l’EI plutôt que de leur faire la guerre !

      Les terroristes déclarent la guerre au monde, de là, deux possibilités : ou le monde se soumet (inacceptable, indigne et prometteur de lendemains épouvantables) ou il les combat.

      C’est l’un ou l’autre, l’un ET l’autre est impossible.

      Répondre
      • Avatar
        10 décembre 2015 à 15 h 03 min
        Permalink

        Moi, j’ai une idée : Si Gadi Eisenkot a bien dit ce que cet article prétend qu’il a dit, on prend Gadi Eisenkot, on le dépose en Syrie dans un fief de l’Etat Islamique, on le laisse négocier en son nom seul (négociations n’engageant pas Israël, ni aucun pays au monde bien entendu) et on voit dans quel état (islamique ?) il ressort !

        Ça sera un jeu marrant, je pense !

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *