Frontière nord : « on se sent encore plus en sécurité »

Après le renforcement de l’état d’alerte dans le nord d’Israël, le déploiement des batteries antimissiles « dôme de fer » et la fermeture de la route frontalière avec le Liban, les habitants du nord d’Israël interrogés ce matin à la télévision israélienne estiment que le sentiment de sécurité est encore plus fort depuis que toutes ces mesures ont été prises : « La présence des militaires nous réconforte et nous rassure », a indiqué un habitant de Zarit, un village frontalier avec le Liban.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *