Frontière nord : Etat d’alerte le plus élevé depuis la guerre de 2006 avec le Hezbollah

Depuis vendredi l’état d’alerte à la frontière nord d’Israël n’a jamais été aussi élevé depuis la fin de la guerre menée contre le Hezbollah en 2006. Le chef d’état-major Benny Gantz s’est rendu sur place pour constater l’état de préparation des troupes et évaluer les réactions des différents corps d’armée à divers scénarios d’incursions ou d’attaque du Hezbollah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *