Friedman empêche le démantèlement du plan Trump

Le démembrement, par de nombreuses mains, menace le plan de paix au Moyen-Orient que le président Donald Trump a dévoilé en février. L’ambassadeur américain David Friedman a été convoqué à la rescousse. Il a réuni une deuxième réunion le dimanche 14 juin avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu et le Premier ministre adjoint Benny Gantz pour tenter de combler leurs divergences sur le plan de Netanyahu d’étendre la souveraineté israélienne aux régions d’implantation juive en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain.Lire la suite sur jforum.fr