Frictions à Bleu-Blanc

Des éclats de voix se sont produits lundi lors de la séance du parti Bleu-Blanc. Lorsque le président de la liste Benny Gantz a demandé à ses députés de préserver le flou en public sur la possibilité de formation d’un gouvernement minoritaire soutenu de l’extérieur par la Liste arabe, plusieurs députés de l’aile droite du parti se sont insurgés, parmi eux, Yoaz Hendel, Tsvika Hauser et Orit Farkash-Hacohen.Lire la suite sur lphinfo.com