Mise à jour : frappes aériennes américaines

C’est du côté de Mossoul que les avions de chasse des Etats-Unis ont frappé, éliminant les dix camions dont plusieurs transportaient des dirigeants, des hommes et des armes. Le porte-parole du commandement de l’armée, le colonel Patrick Rider, déclare que le convoi transportait un rassemblement de chefs islamiques et que Baghdadi, à première vue, s’y trouvait. Les blessés ont été nombreux, dont justement Baghdadi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *