France : les Islamistes chassent en meute sur Facebook

Fatiha Boudjalat, cofondatrice du mouvement laïc Viv(r)e la République, est une figure éminente de l’anti-islamisme en France. Elle est régulièrement interviewée à la télévision et à la radio, et ses tribunes sont publiées dans Le Figaro. Sur Facebook, Fatiha Boudjalat n’a pas supporté qu’une employée municipale, Sonia Nour, ait qualifié de « martyr », l’islamiste tunisien assassin de deux femmes en gare de Marseille. Quelques jours plus tard, le compte Facebook de Fatiha Boudjalat fut supprimé.

Par Yves Mamou

Source : Gatestone Institute