France-Israël: le bon conseil pour un investissement gagnant ?

Enfin une classe d’investissement sécuritaire, rentable adapté aux tempérament d’investisseurs des épargnants français.

Investissement gagnant ? Depuis environ une dizaine d’années le rendement des Fonds Euros (fonds a capital garanti) des contrats d’assurance vie ne cessent de baisser. Nous trouvons l’origine de ce fait dans la crise financière de 2008.

Les Fonds Euros étant principalement composés d’obligations souveraines (obligations émises par les pays) lorsque la situation d’un pays est mauvaise, les banques centrales baissent les taux d’intérêt directeurs afin que les entreprises puissent réinvestir. Il s’ensuit naturellement une baisse des  rendements des Fonds Euros des compagnies d’assurance vie.

Il est loin le temps où ces mêmes fonds procuraient dans les années 80 un rendement à 2 chiffres, ou de 7 à 9% dans les années 90. Le problème est que depuis 2008, la situation mondiale est instable. Les épargnants français, déjà peu adeptes des fonds actions ont désertés cette classe d’actifs.

En contrepartie, les rendements des fonds obligataires sensibles aussi à l’instabilité des entreprises et aux faibles taux d’intérêts, sont devenus peu attractifs. L’épargnant français s’est donc renforcé vers le fonds garanti des contrats d’assurances vie.

Mais alors, ou faut-il investir pour obtenir un bon rendement, sécuritaire, adapté à la période d’instabilité économique que vit le monde ?

Les « Loan Funds »

Depuis l’année 2000 les marchés mondiaux ont traversés bon nombre de crises financières. Après la crise financière de  2008 est apparue une nouvelle classe d’actifs nommé « Loan Funds ». Après quasiment 10 ans de recul, le constat est stupéfiant.

Certains fonds ont un rendement annuel moyen de 7 à 9%. Si ce n’était que cela ce serait déjà très bien. Mais voyons un peu plus loin. Avez vous déjà examiné  l’historique mensuel d’un fonds actions ou obligations ? C’est simple, certains mois les rendements sont positifs, d’autres ils sont négatifs. Rien d’anormal tant que la performance annuelle ressort positive. C’est le résultat logique de la volatilité.

Un rendement annuel sécurisé de 7 à 9%

Les seuls fonds n’ayant pas de mois négatifs sont les Fonds Euros. Mais l’on constate que les meilleurs rendements annuels pour l’année 2016 n’ont été que de 3% brut (brut de CSG-CRDS soit environ 2,60%).

Les rendements annuels de certains « Loan Funds » sont non seulement  de 7 à 9%, mais en plus, la performance mensuelle est identique aux Fonds Euros, sans variation négative. C’est le résultat d’une très faible volatilité.

Ce n’est pas fini, certaines sociétés de gestion offrent un bonus de 2 à 5% la première année selon le montant de l’investissement ! Bien sur, les plus méfiants s’exclameront et diront, encore du MADOFF…

Il est vrai que depuis la crise financière de 2008, l’épargnant est devenu plus méfiant, mais cette crise a eu  l’avantage de réguler la finance mondiale. Certes tout n’est pas parfait, mais il suffit de naviguer un peu dans le monde de la gestion et des banques pour comprendre qu’il est devenu beaucoup plus difficile de passer à travers les mailles du filet.

En France cela s’appelle par exemple : « La loi de séparation et de régulation des activités bancaires » et ses nombreuses mesures, dont  le but est de lutter contre les dérives de la finance, prévenir les crises bancaires, une meilleure protection du consommateur etc…

Ce mouvement de régulation des banques est mondial.

Une alternative aux Fonds Euros des contrats d’assurance vie

Cette classe d’actifs est réelle, les track records le sont tout autant. Les sociétés de gestion ont pignon sur rue et sont extrêmement régulées. Ces fonds sont à ce jour une alternative aux fonds euros.

Jusqu’à ce que les taux d’intérêts remontent au niveau des années 90 !!! Il sera compliqué de trouver ce niveau de rendement moyen, avec un tel niveau de sécurité.

 

 

 

David Boukhabza

David Boukhabza

CEO de la société CAYA HARMONY CAPITAL. Spécialisé dans la recherche et la sélection d'opportunités d'investissements dans le domaine financier et immobilier. Installé en Israel depuis 2 ans, David Boukhabza s'est toujours fixé comme mission principale de rendre accessible les investissements d'ordinaires destinés aux gros investisseurs.

2 pensées sur “France-Israël: le bon conseil pour un investissement gagnant ?

  • Avatar
    16 juillet 2017 à 17 h 37 min
    Permalink

    pas mal l’article quelqu’un sait ou on trouve ces loan funds ?

    Répondre
  • Avatar
    16 juillet 2017 à 19 h 24 min
    Permalink

    oui va voir sur le site de CAYA HARMONY CAPITAL

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *