La France aussi « colonise » Jérusalem

Tout franco-israélien lambda quelque peu curieux de ce qui se passe dans sa capitale, reste stupéfait devant les annonces publiées par le consulat de France à Jérusalem le jour de célébration de la Prise de la Bastille !

« Demain, 17 juillet, la France célébrera la Prise de la Bastille par une messe et une réception dans « le domaine national » de la basilique Sainte Anne de Jérusalem en lieu et place du 14 juillet habituel », peut-on lire sur le site.

Que voilà une annonce dithyrambique de la part d’un pays donneur de leçon en ce qui concerne ce qui pourrait amputer peu ou prou, la prétendue sacro-sainte propriété palestinienne !

Quelle bonne-mauvaise raison pourrait, crime de lèse-majesté, empêcher une cérémonie dont le caractère ancestral n’avait jamais, jusqu’à ce jour, été remis en question par quiconque ?…

Pudeur de langage sans doute

La réponse laisse pantois : « En raison de la situation en Vieille ville et des restrictions d’accès » ! Que cela perturbe le quai d’Orsay représenté par monsieur le consul, voilà qui est criminel !

Pudeur de langage sans doute, la formule proposée : « En raison de la situation en Vieille Ville » n’est qu’une ignominie de plus à porter au débit des représentants de la France.

Traduction plus exacte : Conséquences de l’assassinat de deux policiers ce 14 juillet dans la vieille ville de Jérusalem par quelque palestinien…

Mais ce crime, bien réel celui-là, n’est même pas évoqué. A peine la déclaration ô combien équivoque de « madame la porte-parole du Quai d’Orsay », copiée-collée ci-après, y fait mention.

« La France condamne l’attaque perpétrée ce vendredi à l’arme automatique dans la vieille ville de Jérusalem, qui a coûté la vie à deux policiers israéliens. Nous présentons nos condoléances aux proches des victimes.

Le recours à la violence, sous toutes ses formes, est inacceptable et va à l’encontre de la recherche de la paix. Dans un contexte d’accroissement des tensions notamment dans la partie occupée de Jérusalem, la France appelle l’ensemble des parties à s’abstenir de tout acte ou déclaration de nature à aggraver ces tensions. »

Bel exercice de style qui ferait presque oublier la possession par la France d’un petit morceau de Jérusalem !

Et quel morceau de choix !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

4 pensées sur “La France aussi « colonise » Jérusalem

  • Avatar
    16 juillet 2017 à 18 h 16 min
    Permalink

    ST ANNE appartient peut-être à la France mais sûrement pas la TERRE sur laquelle elle est construite !!
    C’est comme la verrue du Dôme ou Al Aqsa , le bâtiment appartient aux arabes et le MONT sur lequel ils sont construits appartient à ISRAEL !
    et cela , depuis que DAVID l’a acheté pour construire le Temple !!

    Répondre
  • Avatar
    16 juillet 2017 à 18 h 18 min
    Permalink

    et pour conclure , jusqu’à ce qu’on sache à qui les juifs l’ont vendu !!!

    Répondre
  • Avatar
    17 juillet 2017 à 15 h 17 min
    Permalink

    Oh la très vilaine donneuse de leçons. La France, mais qui se cache derriere ce mot dégénéré? La France depuis 1789? depuis 1500?
    Avant 1490 la France n’existait pas! D’ailleurs avant 700, les musulmans n’existaient pas non plus !!!

    Répondre
  • Avatar
    17 juillet 2017 à 15 h 18 min
    Permalink

    une messe et une réception en lieu et place habituelle du 14 juillet dans le “domaine national francais de Sainte Anne”! on parle la de Paris, de la France ou de Jerusalem????
    Une messe pour la prise de la Bastille!! La messe sera t-elle dite pour les martyrs royalistes ou pour un massacre éhonté de plus a la charge de la France???
    Un petit peu d’histoire pour les fonctionnaires du consulat général de France de Jerusalem en Israel
    La Basilique ste Anne reconstruite sur des ruines byzantines, elles mêmes construites sur les ruines de la maison-grotte de Anna et Joachim parents de Marie de Bethania les grands parents de Yeshu un juif issu d’une famille juive, donc cise sur une terre juive! heu, dites moi si je me trompe LA France!
    Les croisés de l’époque après avoir massacré à coeur joie du juif et de l’arabe dans un bain de sang très “divin” ont tenu ce lieu a peine quelques dizaines d’années en immaculant de blanc les robes des pères du même nom , en 1134 , la France n’existait pas encore!!
    Un même bain de sang a eu lieu pendant les années de la révolution française 1789 -93, époque ou les nouvelles technologies sanguinaires de la France inauguraient les premiers fours crématoires francais contre les royalistes en pays de Chouans (il faut se le rappeler le lendemain de l’anniversaire de la rafle des juifs au Vel D’hiv!!!)

    En 1856 seulement, le sultan Ottoman de l’époque offre à Napoleon 3 les restes de la Basilique Ste Anne en remerciement pour sa collaboration et son aide pendant la guerre de Crimee. Cadeau facile d’un envahisseur musulman qui n’a que faire de Jerusalem a un collabo déjà à cette époque. Cette basilique est depuis lors administrée par les missionaires d’Afrique (pas de France).
    Comme le dirait l’Actuel President de la Republique francaise tres soucieux du droit international quant aux territoires juifs disput es de Judee Samarie .
    SELON LE DROIT INTERNATIONAL LA France n’a AUCUN territoire lui appartenant a Jerusalem . La basilique Ste Anne de Jerusalem, Capitale eternelle et indivisible d’Israel est autant francaise que ne le sont Bastia ou Ajaccio ou encore la nouvelle calédonie …..
    Alors mesdames messieurs les fonctionnaires de la France, au lieu de rester les ignares de votre propre histoire, allez reconquérir les territoires perdus de votre république, et Surtout arrêtez de jouer de votre mauvaise foi en continuant a coloniser de vos appellations tordues la sémantique antijuive , pro paloss et donc pro terroriste du mental francophone.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *