Frais de défense du Premier ministre: décision controversée du contrôleur de l’Etat

La commission des autorisations dépendant du Contrôleur de l’Etat a pris une décision très controversée quant aux frais de défense juridique du Premier ministre dans les affaires qui le concernent. Elle a rejeté sa demande de recevoir des dons d’un montant de deux millions de dollars de la part de deux hommes d’affaires, dont un cousin, destinés à payer les honoraires de son équipe d’avocats dans les mois qui viennent.Lire la suite sur lphinfo.com