Fouille générale dans les cellules du Hamas, du Fatah et du Djihad islamique

Le 21 janvier dernier s’est produit un incident exceptionnel à la prison d’Ofer. Des centaines de prisonniers terroristes palestiniens appartenant à diverses organisations se sont révoltés après que leurs cellules ont été fouillées pour rechercher des téléphones portables passés en fraude.

Les fouilles générales dans les prisons sont rares. Elles demandent une mobilisation générale de tout le personnel ainsi que des renforts. De plus, ces fouilles provoquent à coup sur des émeutes. La réaction est violente car les détenus se voient en quelques heures, confisquer tous les objets passés en fraude sur une longue période.

C’était donc le 21 janvier dernier. Des membres des forces pénitentiaires sont entrés dans les cellules des membres du Fatah, du Hamas et du JIP. Ils ont trouvé des armes, des téléphones et des cartes SIM. Au cours de l’émeute, plusieurs prisonniers palestiniens et huit gardiens israéliens ont été blessés. En réponse aux événements, des prisonniers dans d’autres prisons ont organisé des manifestations.

Les événements dans les prisons ont renvoyé la question des prisonniers à l’ordre du jour palestinien. De hauts responsables de l’Autorité Palestinienne et d’autres organisations ont condamné Israël et critiqué la “violence” présumée utilisée contre les prisonniers.

En Judée-Samarie et dans la bande de Gaza, des tentatives ont été organisées pour organiser des manifestations et des marches de solidarité. Mais les appels sont restés lettre morte. Aucun événement de solidarité important en faveur des détenus n’a été aperçu en Judée-Samarie.

Une pensée sur “Fouille générale dans les cellules du Hamas, du Fatah et du Djihad islamique

  • 6 février 2019 à 9:31
    Permalink

    MAIS POURQUOI PRENDRE DES GANDS AVEC CES TUEURS .ILS SERAIENT DANS UNE PRISON ÉGYPTIENNE SAOUDIENNE TURQUE L AFFAIRE SERAIT PLIER. NOUS SOMMES TROP CONCILIANTS JE DIRAIS MÊME TROP HUMAINS .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *